NOUS CONTACTER
                                                                    
Résumé de notre entrevue à la Préfecture le 6/2/2017


     Une délégation de notre association (Serge Giraud, Pierre Laroche, Gilles Mercier, Gérard Planche, Myriam Takvorian) a été reçue par la Directrice de cabinet (Mme Duval) et une secrétaire de Cabinet.
    Nous avons rappelé brièvement notre combat afin de bien clarifier notre positionnement, nos arguments, nos solutions, mais aussi notre détermination et ses éventuelles conséquences.
     Rappel rapide de l’historique de notre action, des impacts destructeurs de ce projet (environnement, tourisme, économie, écologie, habitat, paysage etc…) et surtout la demande insistante pour l’abrogation de ce projet inutile, inepte, obsolète, coûteux, polluant, dangereux et destructeur. Nous avons rappelé également que des actions étaient en cours afin d’éliminer les déchets à la source (méthanisation, compostage, tri sélectif…) démontrant ainsi l’inutilité de ce centre d’enfouissement. Nous avons prévenu très clairement que, le cas échéant, une ZAD serait immédiatement mise en place, des manifestations seraient organisées, ainsi que le blocage aux péages de l’autoroute en période de vacances scolaires.
      L’actuelle prorogation qui se termine fin février avait été décidée afin de réaliser des études complémentaires. Nous n’avons pas eu de réponse quant aux résultats de ces études ( “c’est en cours” nous a-t-on répondu). Il semblerait que nous nous dirigions vers une nouvelle prorogation, mais pour combien de temps ?
      Nous avons été entendus, écoutés attentivement, tout ce que nous avons dit a été noté, tout sera transmis au Préfet dès aujourd’hui.
      Dès que nous avons d’autres infos, vous serez tenus au courant.